Buzzerie.com : la fabrique de Buzz sans calories

La fabrique de Buzz sans calories 📱

Pompeii Garden of the Fugitives 02

Pompéi : découverte d'une nouvelle victime de l'éruption du Vésuve en 79 après J.C

Après plus de trois siècles de fouilles, les archéologues viennent de faire une nouvelle découverte aussi dramatique qu'exceptionnelle. Le squelette d'un homme a été mis au jour sur les sites entourant la ville de Pompéi.

Cette foi, ce ne sont pas des élèves qui sont à l’origine de cette découverte, mais elle demeure tout de même incroyablement surprenante.

Les archéologues à l’origine de cette découverte ont dévoilé ce mardi des photos montrant les restes d'un homme âgé d'environ 35 ans, écrasé par un énorme bloc de granit de 300 kilos (provenant très probablement d’une maison voisine en train de s'effondrer) alors qu'il tentait de fuir la zone, le tuant sur le coup.

Le corps a été retrouvé couché sur le dos avec le bloc toujours sur lui au moment des excavations. Selon les chercheurs, l'homme souffrait d'une infection au tibia qui l’a handicapé dans sa tentative de fuite. Sa tête, arrachée par la violence du choc, n’a toujours pas été retrouvée.

D'après les scientifiques, les derniers moments de l'homme auraient été terribles. Dans sa fuite, il aurait été rattrapé par les nuages du Vésuve, ces brouillards de gaz, de cendres et de roches qui dévalent les pentes de volcan en éruption. Dans son cas, les archéologues ont indiqué qu'ils avaient trouvé des restes de morceaux de plomb, fragments de lave et d'autres débris laissé par le volcan.

Équipés de moyens nouveaux, les archéologues n’étaient encore jamais allés aussi profond dans le sol de la cité antique. En plus des restes de cet homme, les chercheurs ont retrouvé ces dernières semaines le squelette bien conservé d’un cheval, les ossements d’un enfant dans les thermes mais également une nouvelle habitation, « la Demeure des Dauphins », décorée d’une fresque monumentale et très bien conservée sur les murs de la résidence.

Toutes ces découvertes permettent de reconstituer précisément l’histoire des habitants de Pompéi face à cette catastrophe naturelle historique.

Sur les 1150 corps découverts par les archéologues, un tiers ont été tués par la chute de pierres ou de débris provenant de bâtiments. Les deux tiers restants sont morts après avoir inhalé les nuages du Vésuve, ces brouillards de gaz, de cendres et de roches qui dévalent les pentes de volcan en éruption. Au total, plus de 30.000 personnes auraient été tuées lors de cette catastrophe naturelle.

Source: CNN
Voir les buzzeries des thématiques similaires :

0 commentaire

Avatar
Connectez-vous avec
ou renseignez votre nom

Vous aimerez aussi...