Buzzerie.com : la fabrique de Buzz sans calories

La fabrique de Buzz sans calories 📱

police

VIDÉO CHOC : une jeune femme frappée au visage par des policiers sous les yeux de son bébé.

La scène se déroule le 26 mai sur une plage du New Jersey aux Etats-Unis : une jeune femme, suspectée par des policiers d’avoir consommé une bière malgré un test d’alcoolémie négatif, leur a lancé : «Vous n’avez rien de mieux à faire ?» ce qui aurait déclenché ce déluge de violence.

Sur la vidéo, qui a depuis été vue plus de 6,38 millions de fois, on entend la jeune femme crier : «Vous n’avez pas le droit de me taper comme cela, de m'étouffer [...] Je ne résiste pas, je n’ai rien fait de mal.»

La mère de famille en question, Emily Weinman, 20 ans, se trouvait avec son bébé, le père de l’enfant et un ami sur la plage ce jour-là. Ils avaient apporté des bières. Or, consommer de l'alcool est un délit pour les jeunes de moins de 21 ans, mineurs aux Etats-Unis.

La jeune mère a publié depuis a publié sa version des faits sur Facebook. Elle raconte que les policiers l’ont suspectée d’avoir consommé de l’alcool sur la plage et lui ont fait passer un test d’alcoolémie par l’haleine qui se serait révélé négatif. Le rapport de police diffusé sur Facebook ne fait en effet pas mention de consommation d'alcool.

Pensant que l'incident était clos, la jeune fille se serait éloignée pour passer un appel téléphonique, suivie par l'un des policiers... Agacée par ce comportement, elle lui aurait lancé : «Vous n’aviez rien de mieux à faire de votre temps ?»

Cette réflexion a dû déplaire au policier qui lui aurait répondu : «J’allais vous laisser tranquille mais puisque c’est comme ça, vous allez me donner votre identité.» Devant le refus de la jeune femme, les trois policiers l'ont violemment interpellée, lui pressant la tête dans le sable et la frappant deux fois de leur poing dans la tempe. Elle explique dans son texte qu'elle ne voulait pas laisser sa fille et qu’elle avait peur, ne sachant pas jusqu’où la situation pouvait la mener, et exrpime son manque de «confiance» en la police.

Pendant ce temps, le père revenu de son bain, porte son bébé qui hurle devant la scène de violence.  

La police va inculper Emily Weinman (qui aurait eu des démêlés avec la justice deux ans auparavant) pour un coup de pied et un crachat sur agent. Elle sera aussi inculpée pour résistance, obstruction, inconduite, et possession d’alcool en tant que mineure. Ce qui pourrait lui valoir plusieurs années de prison...

Quant aux policiers impliqués, ils auraient été temporairement affectés à des tâches administratives en attendant les résultats de l'enquête interne. On aurait quand même préféré que ces agents violents prennent exemple sur leur collègue débordant (efficacement) d’amour…

Voir les buzzeries des thématiques similaires :

1 commentaire

Avatar
Connectez-vous avec
ou renseignez votre nom

Vous aimerez aussi...