Buzzerie.com : la fabrique de Buzz sans calories

La fabrique de Buzz sans calories 📱

François Fillon

François Fillon évite Jean-Jacques Bourdin

François Fillon ne veut plus discuter avec Jean-Jacques Bourdin, surtout si ça concerne les affaires.

Comme les autres candidats à la présidentielle de 2017, François Fillon a été convié à l’émission "L’entretien d’embauche" animée par Jean-Jacques Bourdin et diffusée sur BFMTV / RMC. On apprend justement que le représentant du parti politique Les Républicains a décliné l’invitation. Il est d’ailleurs le seul à l’avoir fait, comme le souligne le journaliste.

Et il ne faut pas chercher bien loin pour trouver l’origine de ce refus. Comme l’explique Jean-Jacques Bourdin, François Fillon "ne veut plus parler des affaires". Le journaliste souligne d’ailleurs que le candidat s’est montré plus prompt à parler des affaires par le passé, quand il ne s’agissait évidemment pas des siennes, mais de celles de son rival à la primaire Nicolas Sarkozy. Pour lui, "les absents ont toujours tort dans la vie".

Mais on devine également que le bad buzz créé suite à un échange le 3 avril dernier avec Jean-Jacques Bourdin, à propos de ses capacités à mettre de l’argent de côté, n’a toujours pas été digéré par François Fillon.

À désormais moins de deux semaines du premier tour des élections qui aura lieu le dimanche 23 avril, la communication semble verrouillée pour éviter, ou au moins limiter, les dérapages. D’où la décision d’éviter un Jean-Jacques Bourdin connu pour ne pas faire de cadeau à ses invités et qui n’aurait évidemment pas fait l’impasse sur des casseroles.

Voir les buzzeries des thématiques similaires :

1 commentaire

Avatar
Connectez-vous avec
ou renseignez votre nom
  • Le 13 avril 2017

    Un avocat bon marché, François Fillon devenu honnête et un curé très pieux sont autour d'une table sur laquelle se trouve un billet de 500 €. On éteint la lumière et lorsqu'on allume à nouveau... Plus de billet. Qui l'a volé ? ... C'est le curé ! Car un avocat bon marché et François Fillon honnête, ça n'existe pas !

Vous aimerez aussi...