Buzzerie.com : la fabrique de Buzz sans calories

La fabrique de Buzz sans calories 📱

booba kaaris comp

Bagarre Booba/Kaaris : ils passeront l’été à l’ombre !

Pour rappel, les deux rappeurs et des membres de leur entourage se sont battus dans une salle d’embarquement de l’aéroport d’Orly, mercredi 1er août. La vidéo de cette bagarre, prise par des amateurs, a été publiée par des internautes sur les réseaux sociaux.

Booba et Kaaris jouent volontiers de leur rivalité, les deux hommes mettent régulièrement leur animosité en scène. Faut bien nourrir le game… Mais cette fois, Le Duc de Boulogne et Zongo le Dozo (ça ne s’invente pas) ont décidé de marquer le coup en frappant fort. [ndlr : jeu de mots assumé]

Après cette action « coups de poing », onze personnes ont été placées en garde à vue, dont les deux rappeurs. L’altercation, qui a eu lieu devant des familles (y compris des enfants) a provoqué des retards de vol, la fermeture temporaire d’un hall et a entraîné des milliers d’euros de dégâts.

Parce que quand on est duc, on ne se bat pas en duel à l’abri des regards dans la dignité et l’honneur. On fait ça à quinze en marquant au passage l’esprit de la jeunesse par notre bravoure. La base… La prose du poète fait le reste.

Les deux rappeurs et neuf personnes de leur entourage respectif ont été placés en détention provisoire, tard hier soir. Le président du tribunal correctionnel de Créteil ayant constaté une “animosité persistante entre les deux groupes” et un risque de nouvelles altercations, les deux groupes ont été séparés dans l’attente de leur procès.  

D’un côté, Kaaris et ses acolytes à la maison d’arrêt de Fresnes, tandis que Booba et son duché ont été placés à Fleury-Mérogis.

La “complexité des débats” et l’heure tardive ont conduit les juges du tribunal de Créteil à renvoyer au 6 septembre prochain ce dossier inédit dans les annales du rap français. Les protagonistes sont sortis de la salle d’audience entourés de policiers. Leurs avocats ont fait appel de la décision.

Durant l’audience, Booba a évoqué des faits “inexcusables” et “déplorables”, d’autant qu’ils sont survenus devant des “familles qui voyagent”, se disant prêt à payer l’équivalent de 50% des dégâts causés.

Les deux rappeurs et leur entourage risquent jusqu’à 9 ans de prison. Et on sait déjà quelle équipe Rohff a choisi.  Cinq ans de prison ça forge une opinion... 

7794305507_rohff-se-moque-de-booba-sur-instagram

Voir les buzzeries des thématiques similaires :

0 commentaire

Avatar
Connectez-vous avec
ou renseignez votre nom

Vous aimerez aussi...