Buzzerie.com : la fabrique de Buzz sans calories

La fabrique de Buzz sans calories 📱

calmsleep

Le temps de sommeil, une question de génétique et de mutation

La quantité de sommeil requis varie selon les individus. Une mutation permet à certains de dormir moins pour être complètement reposés.

Nous ne sommes pas tous égaux devant le sommeil. Quand certains ont besoin de rester 8-9 heures au lit pour être en pleine forme, d’autres se contentent de 5, 6 ou 7 heures. Et ne paraissent pas plus fatigués.

Et selon des chercheurs de l'American Academy of Sleep Medicine (AASM), dont l’étude est publiée dans l’édition d’août de la revue Sleep, ce n’est pas une question de fainéantise mais de génétique.

Le sommeil de 100 couples de jumeaux a été mesuré pendant huit nuits par actimétrie. Ils étaient tous en bonne santé, 59 paires étaient des vrais jumeaux et 41 étaient dizygotes (les individus se sont formés dans des placentas différents).

Il en résulte que les personnes dont le gène BHLHE41a connu une mutation, nommée p.Tyr362His, ont besoin de moins dormir que les autres, avec une moyenne de cinq heures de sommeil contre 7h30 pour les autres.

Même phénomène après avoir été privés de sommeil pendant 36 heures. Dans ce cas, les individus porteurs de la mutation récupéraient en environ 8 heures, contre 9h30 pour ceux dont le gène est “normal”.

"Cette étude souligne le fait que notre besoin de sommeil est un besoin biologique, pas une préférence personnelle", analyse Timothy Morgenthaler, président de l'AASM. La plupart des adultes semblent avoir besoin d'au moins sept heures de sommeil de qualité chaque nuit pour une santé, une productivité, et une vigilance dans la journée optimales".

calmsleep

Voir les buzzeries des thématiques similaires :

0 commentaire

Avatar
Connectez-vous avec
ou renseignez votre nom