Buzzerie.com : la fabrique de Buzz sans calories

La fabrique de Buzz sans calories 📱

skull mashup

La diminution du taux de testostérone chez l'homme lui a permis de se civiliser

L'intérêt de l'homme pour les arts et l'amélioration de ses outils découleraient directement de la baisse des niveaux de testostérone chez les humains mâles.

Si l’homme moderne existe depuis environ 200 000 ans, son évolution a pris un tournant majeur il y a 50 00 ans, époque où il commence à développer des outils, ce qui conduira ensuite à l’apparition des sociétés et des civilisations.

Et d’après une étude réalisée par l’Université de l’Utah et publiée dans la revue Current Anthropology, c’est la baisse de la concentration de testostérone qui aurait permis à ce processus de s’enclencher. Ce changement aurait permis aux hommes de coopérer, réduire la violence, améliorer ses outils et découvrir l’art.

“Le comportement humain moderne et l’innovation technique permettant des échanges culturels rapides et la naissance de l’art sont probablement apparus dans le même temps que nous avons développé un comportement plus coopératif” estime un des auteurs de la recherche, Robert Cieri.

skull-mashup

Pour en arriver à ces conclusions, 1 400 crânes humains ont été analysés. 13 avaient plus de 80 000 ans, 41 avaient entre 10 000 et 38 000 ans et 1 367 étaient récents. A noter qu’une trentaine d’origines ethniques étaient représentées.

Il est possible qu’un cercle vertueux ait accélérer le phénomène. C’est à dire que le niveau de testostérone a diminué, entraînant un changement de comportement qui se serait répercuté à nouveau sur le taux de testostérone etc.

“Si les hommes préhistoriques ont commencé à vivre plus proches les uns des autres et à se transmettre des techniques et des savoir-faire, ils devaient être plus tolérants les uns envers les autres, affirme Cieri. La clé de notre succès est la capacité à coopérer, à s’entendre avec les autres et à apprendre les uns des autres”.

 

Source: Slate
Voir les buzzeries des thématiques similaires :

1 commentaire

Avatar
Connectez-vous avec
ou renseignez votre nom
  • Le 6 avril 2015

    Il est vrai que chez de nombreux mammifères (à l'état sauvage) , les mâles doivent souvent quitter le groupe dès qu'ils atteignent l'age adulte. Les mâles n'aiment vraiment pas vraiment la concurrence dès qu'un membre de la gente féminine fait parti des "trophées" . Alors que chez les hommes, d'autres priorités peuvent être plus importantes (enfin chez certains hommes seulement ! ) D'ailleurs on pourrait presque dire qu'il y a de nos jours 2 especes majeures de males ceux qui depassent un certain niveaux d'hormones (et qui laissent leur instinct/emotion dominé leur rationnalité ) et ceux qui présentent un niveau d'hormone inférieur à un certain seuil ( dont la capacité à raisonné prend plus souvent le dessus sur les réactions émotionnelles/instinctives) . Y croiriez vous ?