Buzzerie.com : la fabrique de Buzz sans calories

La fabrique de Buzz sans calories 📱

pet avion

Relacher la pression en avion, ça a du bon.

Si lacher un gaz pendant un vol peut entraîner des perturbations olfactives, les bénéfices sur la santé sont indéniables.

Bien sûr, évacuer un gaz coincé dans ses intestins peut être très mal vécu par son voisinage de vol. Pourtant cinq gastroentérologues danois et britanniques ont publié le 15 février dernier dans le New Zealand Journal, une étude selon laquelle se retenir de lacher ses pets en avion "présente de sérieux inconvénients pour l'individu : gêne physique, voire douleur, gonflement, dyspepsie (indigestion), pyrosis (brûlures d'estomac), pour ne nommer que quelques-uns des symptômes abdominaux".

Pour que l'activité intestinale des passagers puisse s'exercer dans la plus grande discrétion, les chercheurs préconisent des sièges fourrés avec du charbon, matière reconnue pour ses grandes capacités absorbantes. A noter qu'actuellement les sièges des passagers en classe éco recueillent jusqu'à 50% des gaz évacués, tandis que les sièges en cuir de première classe sont bien en dessous de ce résultat.

Les gastroentérologues ont également répondu aux questions suivantes :  

- Les pets féminins ont une odeur plus prononcée que les masculins? Oui
- Combien de fois par jour un adulte a-t-il des flatulences? 10 fois
- Par quoi l'odeur est-elle occasionnée ? Le sulfure

Autant de réponses qui vont permettre aux futurs passagers de voyager en pets.

pet-avion-2

Voir les buzzeries des thématiques similaires :
🌎 Sciences

0 commentaire

Avatar
Connectez-vous avec
ou renseignez votre nom

Vous aimerez aussi...