Buzzerie.com : la fabrique de Buzz sans calories

La fabrique de Buzz sans calories 📱

heroes of the storm

Heroes of the Storm, dans la lignée de LoL et Dota 2

Blizzard suit le mouvement amorcé par Dota 2 et LoL en lançant son nouveau jeu : Heroes of the Storm.

Après le succès de Hearthstone, jeu de cartes en ligne à la “Magic” reprenant l’univers de Warcraft, et qui ne nécessite ni achat du jeu ni abonnement pour en profiter, Blizzard vient de lancer Heroes of the Storm.

Comme dans Heartstone, le joueur a la possibilité de payer pour avancer plus rapidement et profiter d’avantages, mais s’il n’est pas pressé ou ne cherche pas à être compétitif, s’il désire juste s’amuser, il peut très bien progresser dans le jeu sans débourser un centime.

Heroes of the Storm reprend donc cette formule qui semble porter ses fruits, alors que les jeux en ligne d’envergure ont pendant longtemps cherché le modèle économique idéal, seul World of Warcraft étant assez populaire pour faire payer ses joueurs plein pot.

Les précurseurs de cet archétype, qui ont connu les succès les plus fulgurants, ont été les MOBA (Multiplayer online battle arena) Dota 2 (Defence of the Ancient 2) et LoL (League of Legends), dont Heroes of the Storm (HotS) devient un solide concurrent.

Heroes-of-the-Storm-4

Déjà très bien installés, il est pour l’instant difficile de dire si Dota 2 et LoL doivent craindre HotS. Ce dernier n’offre pas vraiment de mécanique nouvelle dans le genre mais a tout de même un argument de poids : son univers.

Pour les fans de Blizzard, et ils sont nombreux, retrouver dans un seul jeu du Diablo, du Warcraft, et du Starcraft, c’est un peu comme si un club de foot réunissait Messi, Ronaldo et Hazard dans son équipe.

Alors que Blizzard avait pour habitude d’innover, il semble plutôt avoir suivi la tendance en lançant Heroes of the Storm. On saura dans quelques mois si cette non-prise de risque constituait au final un danger. En misant sur l’amour des joueurs pour ses licences sans chercher à développer de nouvelles mécaniques de jeu, Blizzard peut paraître un peu fainéant sur ce coup là.

La déception réside dans le fait que HofS ne révolutionne rien, alors qu’on s’était habitué à de l’exceptionnel avec Blizzard. Mais le jeu en est encore à ses débuts, et des mises à jour régulières ont été promises. Comme d’habitude, le jeu est bien sûr de très bonne qualité, et va se faire une place dans le secteur des MOBA.

Ce genre de jeux est devenu une véritable alternative aux jeux en ligne classiques, qui sont désormais plus consommés quand on a quelques minutes à tuer que de manière intensive, comme par exemple ce portail de jeux en flash. Généralement, ces productions proposent des parties multijoueurs assez rapides, et omettent de plus en plus les aventures solo.

Au final, le format freemium des MOBA semble offrir aux joueurs le compromis qualité/prix/durée de vie tant recherché.

heroes-of-the-storm

Voir les buzzeries des thématiques similaires :

0 commentaire

Avatar
Connectez-vous avec
ou renseignez votre nom