Buzzerie.com : la fabrique de Buzz sans calories

La fabrique de Buzz sans calories 📱

grand mere tatouage

Une grand-mère s'échappe de sa maison de retraite pour aller se faire tatouer

Lorsqu'un proche, âgé qui plus est, disparait de sa maison de retraite, les spéculations vont bon train. Mais la famille de Saddie Sellers était loin de s'imaginer ce scénario.

Lorsqu'il pense rendre visite à sa mère placée en maison de retraite à Derry en Irlande, Tony Sellers tombe sur une chambre vide.

Il questionne alors le personnel de l'hôpital qui se dit étonné de ne pas savoir où se trouve la grand-mère de 11 enfants. Puis l'un d'entre eux évoque le fait de l'avoir vu partir accompagnée d'une jeune fille.

grand mere tatouage

Quelques heures passent, des avis de recherche sont lancés, puis le téléphone sonne : Samantha, une des petites-filles de Saddie l'a bien accompagné ce jour-là ... Dans un salon de tatouage.

La grand-mère s'était décidée la veille au soir à la suite d'une discussion, stipulant qu'elle était trop âgée pour se soucier de ce que l'on penserait d'elle et qu'il était temps d'oser faire ce dont elle avait eu toujours envie.

Voir les buzzeries des thématiques similaires :

4 commentaires

Avatar
Connectez-vous avec
ou renseignez votre nom
  • Le 25 juillet 2015

    prochaine étape une sextape.elles sont chaudes les mamies de nos jours.

  • Le 26 juillet 2015

    bravo, un exemple à suivre !!

  • Le 31 juillet 2015

    Être dans une maison de retraite ne signifie pas forcément être un légume sans vie ni volonté. On ignore trop souvent les désirs des personnes âgées et on leur retire des droits élémentaires même quand ils sont en bonne santé avec toute leur tête: sortir quand ils veulent, faire autre chose que regarder Julien Lepers, avoir une vie sexuelle (ça choque mais je m'en cogne). Je tire mon chapeau à la petite fille de cette grand-mère pour avoir pris le temps de l'écouter et d'avoir respecté son souhait plutôt que de l'infantiliser comme on le fait trop souvent.

  • Le 16 février 2016

    Mettre en maison de retraite, nos anciens, c'est aussi un beau jour les découvrir les poignets attachés à un fauteuil, comme s'ils etaient des malfrats. Quelle honte pour eux ! quelle humiliation pour mon beau père...15 jours plus tard, il décèdera...Nous l'avons enterré dignement... Si c'est cela la maison de retraite qui nous attend, je déciderai moi même de partir avant d'en arriver là ! A 3000 Euros par mois certaine maisons de retraite feraient mieux d'embaucher du monde et de rendre la vie plus belle à nos anciens !!!! Marie