Buzzerie.com : la fabrique de Buzz sans calories

La fabrique de Buzz sans calories 📱

Dr House

Un patient atteint d'un mal mystérieux sauvé par un épisode de Dr House

L'information est insolite et surprenante : la série de fiction Dr House aurait permis de résoudre un cas médical complexe jusqu'ici jamais élucidée par le corps médical chez un patient.

Dr House est une série médicale qui met en avant un docteur en médecine surdoué dans la réalisation de diagnostics de cas complexes et très rares. Mais de la fiction, le talent du mythique Dr House est récemment passé à la réalité.

Le professeur Juergen R Schaefer a ainsi récemment indiqué dans The Lancet, qu'un épisode de la série lui avait permis d'élucider le cas d'un patient de la Clinique Universiraire de Marbourg.

Dr House

" À la recherche d'une cause combinant tous ces symptômes et se souvenant d'un épisode de la série télé Dr House que nous avions utilisé comme matériel pédagogique pour des étudiants en médecine, nous avons suspecté une intoxication au cobalt".

Le patient en question souffrait d'une insuffisance cardiaque, d'une fièvre d'origine inconnue, d'un début de déficience visuelle et auditive ainsi que d'une inflammation importante de l'oesophage.

Le dossier médical du patient allemand " était presque vide, mis à part le remplacement des deux hanches par des prothèses". Sauf qu'en 2010, une des deux prothèses avait cédé et été remplacée par une nouvelle comportant du métal.

prothèse cobalt

Six mois après le remplacement, l'homme développait les premiers symptômes évoqués ci-dessus, son état n'ayant eu cesse d'empirer avec le temps. Une fois le diagnostic réalisé grâce au cas abordé dans l'épisode de Dr House, des radios ont permis de constater que le patient ( le vrai) souffrait bien d'une intoxication au cobalt et au chrome, induit par des débris de métal provenant de sa prothèse de hanche.

Les médecins intervenus se félicitent d'avoir fini par résoudre ce cas, et notent désormais l'intérêt de la série qui se veut aussi divertissante qu'éducative, dans certaines limites.

Source: The Lancet
Voir les buzzeries des thématiques similaires :

0 commentaire

Avatar
Connectez-vous avec
ou renseignez votre nom