Buzzerie.com : la fabrique de Buzz sans calories

La fabrique de Buzz sans calories 📱

clip mormon anti pornographie

Les étudiants mormons invités à dénoncer ceux qui se masturbent

C'est une campagne de publicité que l'on ne peut trouver qu'aux États-Unis qui choque actuellement le Web : une campagne qui encourage la délation des étudiants soupçonnés de se masturber.

Aussi insolite que dérangeante, voici ce qui caractérise la vidéo récemment publiée par le campus mormon de l'Université Bringham Young, la plus grande université mormone au monde située à Provo dans l'Utah.

clip mormon anti pornographie

Le clip, qui compare l'addiction à la pornographie à une blessure et un mal qu'il faut combattre comme une guerre, invite les étudiants à "aider" les âmes perdues et corrompues par la pornographie en les dénonçant afin de mieux les aider et de les remettre dans le droit chemin.

" Les tentations de la Grande Guerre sont nombreuses" " Ne laissez pas les blessés sur le champ de bataille " indique le recteur dans la vidéo.

Source: buzzfeed
Voir les buzzeries des thématiques similaires :

2 commentaires

Avatar
Connectez-vous avec
ou renseignez votre nom
  • Le 6 février 2014

    Si un jour deux "missionnaires" mormons devaient à nouveau se présenter chez moi (ce fut le cas il y a de nombreuses années, ils étaient sympas), je leur demanderais ce qu'ils pensent de cet invitation solennelle à la délation, et de l'objet de cette délation. L'Amérique a toujours eu des problèmes avec les affaires du sexe, et pas assez avec celles des armes à feu. Mais là, cette initiative semble plutôt relever de l'hystérie d'une âme en peine.

    • Avatar
      Connectez-vous avec
      ou renseignez votre nom
    • Le 22 mai 2014

      Rien de mal à défendre avec ferveur la liberté, la liberté de voire et de faire dans les limites établies par la ddhc par exemple mais en vérité on n'est jamais libre, juste au mieux libre de choisir son maitre et de qui ou quoi on est l'esclave: esclave de l'argent, de son travail, de sa famille, de son corps, de la pornographie ou de Dieu. Il faut par contre être étroit d'esprit ou hystérique pour qualifier d'hystérique des personnes souhaitant protéger leurs proches d'une forme d' esclavage dont les effets sont au mieux débattable, au pire catastrophique pour à la fois les prostitués ou personnes forcées et l'utilisateur finale.