Buzzerie.com : la fabrique de Buzz sans calories

La fabrique de Buzz sans calories 📱

labrador retriever swan stand

Un chien interrogé comme témoin d'un procès à Tours

Lors d'un procès pour meurtre, il a été tenté de "faire parler" un chien. L'expérience fut un échec.

Un labrador de 9 ans a été “interrogé” par un expert vétérinaire sous l’ordre d’une juge d’instruction de Tours, dans une affaire de meurtre. Le chien, Tango, était l’animal de compagnie d’un homme de 27 ans, assassiné.

La décision a été prise après que les parents du jeune homme aient indiqué que Tango faisaient des cauchemars depuis la mort de son maître. Une méthode contestée par la défense. “Selon que Tango lèverait la patte droite, remuerait la babine gauche ou remuerait la queue, il reconnaîtrait ou non mon client”, s’indigne l’avocat du suspect, Me Grégoire Lafarge.

“Ça me paraît très inquiétant pour la justice française. Si le juge ne répond plus aux commandements de la raison et s’entoure d’experts qui sont déraisonnables, alors la justice devient très dangereuse”, estime t-il.

L’expérience s’est avérée être infructueuse et n’a aboutit à rien. Le suspect devait menacer d’une batte Tango et Norman, un chien de même âge et même race, afin qu’on puisse comparer les différences de réaction entre les animaux.

 

Source: 20 Minutes
Voir les buzzeries des thématiques similaires :

0 commentaire

Avatar
Connectez-vous avec
ou renseignez votre nom

Vous aimerez aussi...