Buzzerie.com : la fabrique de Buzz sans calories

La fabrique de Buzz sans calories 📱

parent kids

Le sexting, une obligation plus qu'un plaisir ?

Chez les jeunes, la pratique du sexting serait "consentie mais non désiré" d'après une étude.

Le texting, phénomène consistant à envoyer des photos de soi nu(e) à son/sa partenaire, serait une pratique souvent réalisée par nécessité, et non pas par envie. C’est le résultat d’une étude de l’Indiana University-Purdue University Fort Wayne.

Michelle Drouin et Elizabeth Tobin, les deux psychologues qui ont mené l’étude, qualifient cela de “sexting consenti mais non désiré”. Et il serait “très répandu parmi les jeunes adultes”.

1297424466904_ORIGINAL

Les raisons seraient en fait les mêmes que pour des relations réelles, le "sexe consenti mais non désiré". “Des études antérieures sur la vie sexuelle des couples ont démontré que les partenaires vont délibérément se livrer à l’acte sexuel, même quand il n’en ressentent pas l’envie, pour des raisons qui vont de satisfaire son partenaire à éviter une dispute.”

Sur un échantillon de 159 étudiants qui ont vécu une relation durable, la moitié avoue avoir envoyé des sextos sans réelle envie. Un chiffre proche de ceux d’études précédentes concernant des relations sexuelles consenties mais non désirées.

05b_pic_sextingRE_DROPPED

La pratique du sexting permet de “séduire, d’engager des préliminaires, de combler un désir du partenaire, ou de nourrir l’intimité au sein du couple”, et d’entretenir sa relation.

Source: Slate
Voir les buzzeries des thématiques similaires :

0 commentaire

Avatar
Connectez-vous avec
ou renseignez votre nom

Vous aimerez aussi...