Buzzerie.com : la fabrique de Buzz sans calories

La fabrique de Buzz sans calories 📱

harlem shake tunisie

Un Harlem Shake tunisien mal accueilli par le ministère de l'Education

Le "Harlem Shake" version étudiants tunisiens n'a pas été apprécié et des sanctions sévères sont à craindre.

Postée sur YouTube samedi 23 février dernier, la vidéo met en scène des lycéens du quartier El Menzah de Tunis dans la cour de leur établissement. Casques de moto, perruques, tenues salafistes, caleçons et fausses barbes, ces jeunes gens ont réalisé un clip dans le même esprit que toutes les autres mises en scène de Harlem Shake.

Pourtant, à la radio Mosaïque FM dimanche 24 février, le ministre de l'Education tunisien Abdellatif Abid a déclaré que "Le ministère de l'Education a demandé d'ouvrir une enquête et va prendre les mesures qui s'imposent".

Hafedh Mosrati, un enseignant et syndicaliste du lycée des Pères-blancs, a demandé au ministre de ne pas intervenir. "Ils ont fait ce film sans autorisation de l'administration, enfreignant les règles mais ces affaires doivent être résolues en interne par le conseil de discipline".

Conséquence directe le lundi soir, le site du ministère de l'Education a été piraté. On pouvait y lire sur un fond de Harlem Shake: "HACKED BY Z & S" et "GreeTz to: Père Blanc".

Depuis un élan de soutien s'est propagé sur Facebook et des milliers de participants envisagent de reproduire un Harlem Shake de Protestation le 1er mars. Certains étudiants ont même fait remarquer qu'aucune enquête n'avait été mise en place lorsque des groupes de salafistes avaient investi des universités ou des lycées, drapeaux noirs à la main, pour faire adhérer les jeunes à leurs pensées.

Voir les buzzeries des thématiques similaires :

0 commentaire

Avatar
Connectez-vous avec
ou renseignez votre nom