Buzzerie.com : la fabrique de Buzz sans calories

La fabrique de Buzz sans calories 📱

taxi 5

Taxi 5 sort demain, et devinez qui n'est pas content ?

Le cinquième volet de la légendaire série de films Taxi sort en salle ce mercredi 11 avril, et il fait déjà parler de lui. Après sa projection en avant-première à Marseille, où se déroule l'action du film, les réactions sont intenses !

Chez nos confrères du Parisien par exemple, qui ont assisté à l'avant-première, c'est l'euphorie totale, avec une note de la rédaction de 4/5 :

"Une comédie spectaculaire et hilarante. [...] Le réalisateur des comédies trash « Kaïra » et « Pattaya » (Ndlr : Franck Gastambide) a négocié son virage haut la main. Ce nouveau volet s’avère spectaculaire, ultra-drôle et truffé de répliques qui pourraient bien devenir cultes. [...] Dès les premières minutes, la comédie démarre sur les chapeaux de roues, sur une bande-son rap euphorisante."

Outre leur avis personnel, les commentaires des spectateurs privilégiés qui étaient à Marseille le 6 avril, en présence de toute l'équipe du film (et du producteur de la saga culte Luc Besson), sont tout aussi élogieux :

« J’ai trouvé le film super, sourit Anaïs, 32 ans, à la sortie de la séance. Malik Bentalha est excellent et j’ai adoré les références et les clins d’œil aux premiers Taxi. » « J’ai trop rigolé, assure Smaïl, 58 ans. Je suis fan des premiers Taxi, mais là, je trouve que Samy Naceri a été bien remplacé. » Damien, 23 ans, estime quant à lui que « le film donne un coup de jeune à la saga » : « Franck Gastambide a réussi à injecter son talent dans Taxi. C’est une apothéose. »

Le Parisien

On vous laisse apprécier la bande annonce du nouveau Taxi 5, qui a fini de nous convaincre que nous serons au cinéma demain :

Et maintenant, les ulcères provoqués par la sortie du nouveau volet de la saga Taxi, réalisé avec la bénédiction de Luc Besson, et enrobé de l'humour trash de Franck Gastambide.

Tout d'abord, Sami Naceri, grand laissé pour compte selon lui...

Après avoir défrayé la chronique avec son interpellation pour violences conjugales il y'a quelques années, le héro des quatre premiers films Taxi fait à nouveau parler de lui, encore un peu plus abîmé par les excès, et pas content du tout :

Le jeune acteur et réalisateur a tenu à répondre à cette polémique hier sur le plateau de Quotidien :

Mais la réaction ulcérée (et prévisible) qu'on préfère, c'est celle du Figaro qui, dans le seul titre de sa critique (accessible moyennant finance...), nous crie sa révolte :

« Vingt ans après la sortie du premier Taxi de Gérard Pirès, les courses-poursuites automobiles sont décevantes, le scénario décousu et l'humour du niveau des cours de récré de maternelle. [...] Tout était paré pour que l'incroyable saga redémarre sur les chapeaux de roue. Les artisans de Pattaya se sont mis au travail avec ardeur. Las, le résultat laisse pantois de déception."

Leur ardeur nous fait sourire, la prose nous laisse deviner qu’ils ne sont clairement pas la cible du film...

Voir les buzzeries des thématiques similaires :

0 commentaire

Avatar
Connectez-vous avec
ou renseignez votre nom

Vous aimerez aussi...