Buzzerie.com : la fabrique de Buzz sans calories

La fabrique de Buzz sans calories 📱

9892070

Suspendue de son lycée pour avoir porté un short trop court

Après avoir été rappelée à l'ordre quant à sa tenue, une jeune lycéenne canadienne est montée à l’offensive contre son établissement.

L’incident a fait polémique au Canada. Une jeune lycéenne étudiant à Montréal, Lindsay Stocker, a été suspendue pour avoir porté une jupe trop courte. Elle accuse son établissement, le lycée Beaconsfield, d’”humilier les filles à cause de leur corps”. En plein cours, deux principaux adjoints l’ont “attaquée” selon elle.

“Cela s’est passé devant ma classe entière (…) C’était humiliant, raconte-t-elle à Global News. Lorsque je leur ai répondu non, ils m’ont dit que je faisais le mauvais choix. Ils m’ont dit que je serais suspendue si je ne suivais pas les règles. Quand je leur ai dit que je ne comprenais pas pourquoi je devrais me changer, ils m’ont répondu que ce n’était pas important, que je n’avais pas à comprendre les règles, juste à les suivre.”

9892070

Elle critique un système qui est pour elle injuste, arguant que les filles payent les réactions des garçons quand elles portent certains types de vêtements. “On les juge sur la manière dont elles s’habillent, et elles doivent se changer parce que les garçons les regardent, s’insurge-t-elle auprès de CBC. Ce devrait être aux garçons d’apprendre à mieux traiter les femmes et à les regarder d’une manière différente.”

Boa5j3vIgAAu0PI

La jeune femme a affiché des pancartes dans son lycée, qui ont vite été retirées par l’établissement. Il y est écrit : “Ne l’humiliez pas parce qu’elle porte un short. Il fait chaud dehors. Au lieu d’humilier les filles à cause de leur corps, apprenez aux garçons que les filles ne sont pas des objets sexuels.”

 

Source: 20 Minutes
Voir les buzzeries des thématiques similaires :

11 commentaires

Avatar
Connectez-vous avec
ou renseignez votre nom
  • Le 10 juin 2014

    Il fait chaud dehors ? bah enlèves ton tricot au lieu de t'aérer la moule ...

  • Le 10 juin 2014

    Les filles, comme chaque être humain, sont sexuées, quelle le veuillent ou non. Les garçons ont-ils le droit de venir en T-shirt sans manche et short court. aux dernière nouvelle non.

    • Avatar
      Connectez-vous avec
      ou renseignez votre nom
    • Le 10 juin 2014

      +1. Ca hurle à la discrimination alors que le dress-code pour les garçons est déjà beaucoup plus contraignant (et il fait chaud pour eux aussi !). Après, c'est clair qu'il serait souhaitable de l'assouplir pour tous plutôt que de faire creuver de chaud tout le monde. Mais en faire une affaire de sexisme, certainement pas.

  • Le 10 juin 2014

    Je ne suis pas un objet sexuel mais je porte un short au raz de la moule, je me teins les cheveux mais ce n'est pas du tout pour attirer le regard des autres sur moi ou parce que je suis superficielle ... je suis, je suis ... une future mal baisée bonne réponse de DERP

  • Le 13 juin 2014

    uniforme pour tout le monde, on s'amuse en dehors des cours

  • Le 10 juin 2014

    C'est pas compliqué : il y a des allumeuses mais aussi des inconscientes, il y a des mecs qui pensent avec leur ventre et puis des intellos même convaincus que la femme est un objet... comment savoir le fin fond de la pensée de chacun ? Ceci étant, si elle portait un short c'est tout de même moins conséquent qu'une micro-jupe. Enfin, s'agit de savoir si l'établissement imposait une tenue, ou une "tenue correcte" et en quels termes, lesquels sont souvent flous (c'est quoi "correct" ?). Eut-elle été, enfin, réprimandé dans un établissement de filles seules ? Beaucoup de questions, je laisse la parole à l'accusation.

    • Avatar
      Connectez-vous avec
      ou renseignez votre nom
    • Le 12 octobre 2014

      Dans une société intelligente le femme sait que son cul est son pouvoir physique sur le sexe opposé. Tout comme l'homme sait que sa force peut lui permettre d'obtenir ce qu'il veut. Comme ils sont intelligents tous deux, ils savent qu'il est mieux, pour aller vers un avenir meilleur ensemble, de limiter au maximum le recours à ses pouvoir corporel naturel. Dans un société débile, ils s'en servent tout deux à outrance, sans penser à l'autre. Quand on montre son cul plus que son âme, on finit par passer pour un objet.

  • Le 12 octobre 2014

    Pourquoi mettre les filles avec les garçons franchement? qu'elle est cette utilité à part casser les couilles des mecs avec leurs histoires et les distraire. Dans l'absolue, aucune utilité pertinente aux écoles mixte, que des inconvénients, la preuve le niveau ne fait que dégringoler, quand les écoles séparées ne faisaient que le monter.

Vous aimerez aussi...