Buzzerie.com : la fabrique de Buzz sans calories

La fabrique de Buzz sans calories 📱

TGV Duplex Paris

Payé par la SNCF pendant 12 ans à ne rien faire

Un cadre de la SNCF est payé au prix fort depuis 12 ans alors qu'il n'a aucune fonction dans la société, qui lui verse son salaire et lui confère ses avantages sans demander à ce qu'il travaille.

Charles Simon, cadre supérieur de 55 ans employé à la SNCF, est payé depuis 12 ans à ne rien faire. Salarié dans l’entreprise depuis 1991, il a été réaffecté en 2003. Si son poste de l’époque lui a bien été retiré, aucun autre ne lui a été accordé.

En 2003, il avait été détaché auprès de la filiale de la SNCF, Geodis Solutions, où il avait découvert "une fraude de 20 millions d'euros au préjudice de la SNCF". Depuis, on ne lui a confié aucune autre fonction et il profite de son salaire de 5400 euros mensuels et de ses voyages gratuits sans travailler.

S’il réclame un poste, il n’est pas entendu par la SNCF, dont le président Guillaume Pepy a même été alerté de la situation. En vain. Paradoxalement, l’entreprise préfère laisser perdurer cette situation que de mettre son salarié à la retraite, ce qui est possible à 55 ans selon le régime spécial dont elle bénéficie. La situation actuelle semble donc arranger la société de chemins de fer français.

 TGV-Duplex_Paris

Source: Nouvel Obs
Voir les buzzeries des thématiques similaires :

7 commentaires

Avatar
Connectez-vous avec
ou renseignez votre nom
  • Le 18 août 2015

    Sinon, juste pour info, il n'a pas été payé à rien foutre, il a été payé à fermer sa gueule, parce que clairement il avait découvert des trucs soit énormes, soit sur des gens trop bien placés...

  • Le 14 août 2015

    C'est bien pour ce genre de cas que je crie VIVE LA PRIVATISATION !!!

  • Le 15 août 2015

    Il se reveille au moment d'être mis en retraite d'office. Un peu facile. il faut savoir que le montant de sa retraite est proportionnel au nombre d'années de service (2% par an, par exemple: 35ans = 70% de son dernier salaire comment montant de retraite) il accuse la SNCF d'avoir ''empêché'' son avancement (et donc potentiellement son salaire et donc de fait sa retraite). Il aurait pu se réveiller plus tôt.... A ce niveau de salaire (à la SNCF ; Pepy ne gagnant que 8500 ou 9000€ par mois, pas plus) ce monsieur est un certainement au niveau le plus elevé des cadres ( qualification H), en limite des cadres supérieurs, ce qui ne représente qu'une infime minorité des cheminots (quelques millièmes).... Ce monsieur n'a pas honte d'intenter une action contre la maison qu'il l'a payé qrâcement durant 12 ans à ne rien faire...