Buzzerie.com : la fabrique de Buzz sans calories

La fabrique de Buzz sans calories 📱

sncf 2699014 jpg 2339451

SNCF : des cheminots ivres dans un poste de sécurité

Une vidéo accablante d'employés de la SNCF consommant de l'alcool dans un centre d'aiguillage a été révélée.

La SNCF n’avait vraiment pas besoin de ça en ce moment. Son image est déjà laborieuse en temps normal, la grève qui sévit depuis plus d’une semaine met les nerfs des usagers encore plus à rude épreuve.

Et voilà qu’une nouvelle affaire éclate. Un agent SNCF a filmé ses collègues buvant de l’alcool au sein d’un poste d’aiguillage de Paris-Ouest. La scène se déroule en février, et Le Point a rendu public la vidéo ce 18 juin.


On peut apercevoir un aiguilleur soûl tout proche de manquer un embranchement à un train, avant de se resservir en alcool. Celui qui a filmé la scène voulait dénoncer ses collègues à la direction, mais celle-ci n’a rien fait, et l’a même licencié, officiellement pour "examen au grade supérieur raté”.

Interrogée par Le Figaro, la SNCF assure avoir identifié de quel poste d’aiguillage il s’agit. Il se trouverait à la gare Saint-Lazare. Une enquête interne a été ouverte. "Si les faits sont avérés, les personnes identifiées seront sanctionnées et exclues des postes de sécurité", prévient un porte-parole.  

Source: Le Point
Voir les buzzeries des thématiques similaires :

4 commentaires

Avatar
Connectez-vous avec
ou renseignez votre nom
  • Le 19 juin 2014

    La tentation, pour peu que l'on soit de ceux qui en ont et raz la bol de cette grève des cheminots et désapprouvent son bien-fondé, sa légitimité, est de faire l'amalgame entre les cheminots de cette vidéo et le noyau dur de ceux d'entre eux qui persévère à bloquer un pays tout entier. Je ne sais pas qui ils sont. la tentation mise de côté, il est toujours salutaire de dénoncer ce qui heurte notre conscience, quitte à prendre le risque d'être taxé de délation : le copinage, politique comme corporatiste, n'est pas légitime, qu'il en aille de la sécurité comme d'une grève. -- Sinon : marre, marre, marre non pas des cheminots mais de ceux d'entre eux qui suivent des mots d'ordre syndicalistes comme des moutons, et marre, marre, marre de la CGT et de Sud-Rail. Qu'ils aillent au diable.

  • Le 21 juin 2014

    Ca montre bien à quel point le métier est difficile et justifie des avantages acquis spéciaux...

Vous aimerez aussi...