Buzzerie.com : la fabrique de Buzz sans calories

La fabrique de Buzz sans calories 📱

article selfie

Elle se photographie en selfie, un homme tente de se suicider en arrière-plan

En voulant dénoncer la réaction d'une jeune femme, qui a réalisé un selfie quand un homme semblait proche de se suicider, le New York Post n'a pas suscité les effets escomptés.

La tendance au selfie (se prendre soi-même en photo) se développe rapidement, et ce genre de clichés pullulent désormais sur nos pages Facebook ou Instagram. A tel point qu’il a été élu mot de l’année par les dictionnaires Oxford.

Mais c’est allé trop loin pour le New York Post, qui fait de sa une un fait divers. Le tabloïd dénonce le selfie d’une jeune femme, réalisé alors qu’un homme tente de mettre fin à ses jours en arrière-plan.

“Alors que de nombreux spectateurs regardaient l'opération dramatique de la police, la photographe, sans scrupule, a tourné le dos à la scène, positionné son téléphone pour viser le pont, et pris une photo”, explique le journaliste, qui en rajoute une couche : “elle s'est même fendu d'un léger sourire”.

article_selfie

Pour les lecteurs, cette une passe mal, mais c’est le journal qui est remis en question. Ils considèrent que c'est «l'hôpital qui se fout de la charité» puisque le quotidien se nourrit continuellement de ce genre de scènes pour écouler des tirages.

L’année dernière, avait été exposée une photo d’un homme placé sur les rails du métro juste avant qu’il ne se fasse percuter par un train.

La jeune femme n’a pas donné son consentement à la publication de cette photo d’elle en train de réaliser son selfie mais ne pourra pas porter plainte puisqu’elle se trouvait dans un lieu public.

Le débat fait rage. Qui a eu tort dans cette affaire, le journal, la jeune femme, ou les deux ? 

Source: 20 Minutes
Voir les buzzeries des thématiques similaires :

0 commentaire

Avatar
Connectez-vous avec
ou renseignez votre nom