Buzzerie.com : la fabrique de Buzz sans calories

La fabrique de Buzz sans calories 📱

fresque viol collectif

Un poster de super-héros en plein viol collectif dans un hôpital fait scandale

Une fresque mettant en scène Superman, Flash et Wonder Woman dans ce qui ressemble à un viol collectif a indigné de nombreux internautes, ainsi que les classes politique et médicale.

Une fresque représentant des super-héros de l’univers DC s’en prendre sexuellement à Wonder Woman, affichée dans la salle des internes du CHU de Clermont-Ferrand, a créé une vive polémique.

Ce sont des médecins qui en sont à l’origine, afin de protester contre le projet de loi de la ministre de la Santé Marisol Touraine, qui est très loin de plaire à tout le monde.

fresque-viol-collectif

"La fresque existait depuis plusieurs années sur l'un des murs de la salle de repos des internes du CHU Gabriel-Montpied, assure Jean-Sébastien Laloy, l'avocat du syndicat des internes de Clermont-Ferrand.” Les bulles ont été ajoutées sans doute ce week-end [...] dans le but de sensibiliser par une image choc, dans un cadre strictement privé, aux conséquences de la loi santé".

"En accord avec le doyen de la faculté de médecine, la direction du CHU a décidé que cette fresque sera intégralement effacée dans les prochains jours”, a-t-il ajouté. Le scandale a éclaté après que le poster géant soit publié sur la page Facebook "Les médecins ne sont pas des pigeons".

Dans un communiqué, l’association Osez le Féminisme a déclaré : "ll faut lutter contre ce type de représentations 'grivoises' de crimes patriarcaux pour en finir avec la culture du viol, et l’impunité des coupables de ces crimes. Ces représentations érotisent les violences extrêmes. Elles promeuvent l’idéologie oppressive qui les motive : celle de la déshumanisation des filles et des femmes.”

Le Conseil national de l'ordre des médecins s’est emparé de l’affaire, et des sanctions pourraient tomber. Bruno Le Roux, chef des députés PS, condamne le “lynchage médiatique” et les “campagnes immondes” visant Marisol Touraine et son projet de loi.

 

Voir les buzzeries des thématiques similaires :

12 commentaires

Avatar
Connectez-vous avec
ou renseignez votre nom
  • Le 19 janvier 2015

    Elle est déjà retirée. Faut croire que seul Charlie a le droit de publier des dessins orduriers... Et elle ne représente pas un viol mais une orgie, les femnazies à neurone unique ont encore frappé.

  • Le 20 janvier 2015

    on hurle avec fierté et on nous rabache l'importance de la sacro sainte liberté d'expression à tous les journaux télévisés, radios, journaux, reportages depuis 2 semaines et...plouf... quand ca n'arrange pas on censure en oubliant que l'on disait que la liberté d'expression est associée aux cultures "civilisées" comme j'ai pu l'entendre d'une personnalité politique... L'hypocrisie dans toute sa splendeur, que c'est beau cette gestion des 2 vitesses.

  • Le 20 janvier 2015

    Avant de parler betement il faut voir la nuance entre viol et patouze. Comme quoi les libertés c'est une belle connerie qui devrait souvent rester dans la tete de chacun...

  • Le 20 janvier 2015

    "La fresque existait depuis plusieurs années sur l'un des murs de la salle de repos des internes du CHU". Y'a personne que ca interpelle, ou je suis juste trop prude pour penser qu'il n'y a que dans les cabine de routier et les garages que l'on retrouver ce genre de truc?

  • Le 28 janvier 2015

    Y en a qui réfléchissent 2s avant de parler ? La scène originale représente une partouze (ou orgie, gang bang,...). Le texte carricature la scène la transformant en une métaphore du viol du peuple (représenté par Wonder Women) par le pouvoir ( représenté par Flash, Superman, Superwomen et Batman). Batman auraient été à la place de Wonder Women, ça n'aurait rien changé au sens de la caricature (ça l'aurait même renforcé, Batman étant le seul dans le groupe à ne pas avoir de pouvoir). Par contre, personne n'est choqué par le viol de d'un lieu privé (qui est bel et bien réel, lui)

  • Le 26 janvier 2015

    http://tropctrop.eu/2015/01/le-viol-du-bourdon/

  • Le 28 janvier 2015

    Y en a qui réfléchissent 2s avant de parler ? La scène originale représente une partouze (ou orgie, gang bang,...). Le texte carricature la scène la transformant en une métaphore du viol du peuple (représenté par Wonder Women) par le pouvoir ( représenté par Flash, Superman, Superwomen et Batman). Batman auraient été à la place de Wonder Women, ça n'aurait rien changé au sens de la caricature (ça l'aurait même renforcé, Batman étant le seul dans le groupe à ne pas avoir de pouvoir). Par contre, personne n'est choqué par le viol de d'un lieu privé (qui est bel et bien réel, lui)

  • Le 20 janvier 2015

    Et personne n'as vus Batman en dessous ! Comme quoi chacun voit ce qu'il veut, une partouze ? un viol collectif ? ;) Au lieu de parler de ce qui nous divisent, on feraient mieux de penser et de parler de ce qui nous rassemblent... A méditer ;) Paix a tous

  • Le 21 janvier 2015

    Les commentaires me font aussi peur que la fresque obscène sur ce mur ... Vous êtes vraiment de gros fêlés pour penser de tel choses ... vraiment ca fait mal de voir comment vous prenez une scène qui ne devrait même pas exister dans la tête de quelqu'un , et vous , vous soutenez tout simplement ... allez vous faire soigner

  • Le 19 janvier 2015

    Charlie Hebdo est un journal qu on achete donc on sait ce qu on achete , pas un mur public Ce n'est vraiment pas pareil !