Buzzerie.com : la fabrique de Buzz sans calories

La fabrique de Buzz sans calories 📱

obama torture

Obama confesse que les États-Unis ont eu recours à la torture

Barack Obama a admis que les États-Unis avaient utilisé des techniques d’interrogatoire assimilables à la torture après les attentats du 11 septembre.

Barack Obama a avoué que les États-Unis avaient eu recours à la torture après le 11 septembre. "Nous avons fait beaucoup de choses justes, mais nous avons torturé des gens", a-t-il confessé, alors qu’un rapport parlementaire sur les techniques d'interrogatoire “contraires” aux valeurs du pays va être déclassifié.

"Lorsque nous avons utilisé certaines techniques d'interrogatoire poussé, des techniques que je considère et que toute personne honnête devrait considérer comme de la torture, nous avons franchi une ligne", a admis le Président devant la presse.

Privation de sommeil, mise à nu du détenu, simulation de noyade ont notamment été utilisées contre des dizaines de personnes soupçonnées de liens avec Al-Qaïda après les attentats du World Trade Center. Des méthodes condamnées par Obama.

"Je pense que lorsque l'on regarde en arrière, il est important de se souvenir combien les gens avaient peur après la chute des tours jumelles, le Pentagone avait été touché, un avion s'était écrasé en Pennsylvanie. Les gens ne savaient pas si d'autres attaques étaient imminentes. Il y avait une énorme pression sur les épaules des forces de sécurité et nos équipes de sécurité nationale pour essayer de faire face à cette situation", tempère-t-il toutefois.

"Nous devons, en tant que pays, assumer nos responsabilités face à ce qui s'est passé afin que, je l'espère, cela ne se reproduise plus à l'avenir", a conclu le chef d’état.

obama_torture

Source: RTL
Voir les buzzeries des thématiques similaires :

1 commentaire

Avatar
Connectez-vous avec
ou renseignez votre nom
  • Le 2 août 2014

    Comme si on l'ignorait. Ceci étant, ils ne sont pas les seuls, ce qui ne réduit en rien la gravité des faits. Il en va des communautés comme des individus, à savoir que la morale affichée bien souvent en prend un sérieux coup dans l'aile (de l'ange) quand une aspiration, une volonté, une pulsion s'y opposent. Facile d'être bon quand ça coûte pas cher !