Buzzerie.com : la fabrique de Buzz sans calories

La fabrique de Buzz sans calories 📱

monoprix

Monoprix scandalise en demandant à ses clients de ne rien offrir aux SDF

Mauvais coup de comm' pour Monoprix, qui a suscité l'indignation après que des affichettes anti-sans-abris aient été placardées dans son supermarché de Reims.

L’information a scandalisé le web. A Reims, un supermarché Monoprix a créé la polémique pour avoir placardé une affiche demandant aux clients de ne pas donner d’argent ou de nourriture aux sans-abris des environs.

monoprix

Suite au bad buz provoqué, l’annonce a été retirée. La direction de l’établissement refuse toute responsabilité dans cette affaire. "Ça ne vient pas de moi", affirme à Rue89 le directeur du magasin.

"Je suis en train de faire mon enquête pour voir ce qui s'est passé, ajoute-t-il. Quand j'ai vu ça ce matin, j'étais pas vraiment content. Les vols, c'est un peu tout le monde : je dis toujours que le voleur n'a pas de faciès."

“On ne peut pas tolérer que des magasins affichent ce type de message, il n'y a même pas de débat là-dessus. On va voir qui a fait ça et pourquoi. Mais ce n'est qu’un magasin sur 500.”, s’est défendue l’enseigne Monoprix.

Source: Nouvel Obs
Voir les buzzeries des thématiques similaires :

3 commentaires

Avatar
Connectez-vous avec
ou renseignez votre nom
  • Le 13 juillet 2014

    Bonjour les fautes d'orthographe.

  • Le 18 juillet 2014

    On connaît pas la situation réelle, ils ne stigmatisent pas tous les SDF, mais ils ont du voir ceux qui s'installent devant leur magasin voler plusieurs fois et ils en on eu mare, la police relâchent souvent des multirécidivistes et ils ne peuvent rien faire d'autres. J'ai connu ca avec des petits roms qui volaient au distributeur de billets plusieurs fois par jour, la police étant prévenu, ils ne faisaient rien. Que faire? Laissé les gens se faire volé leurs argent?

  • Le 11 juillet 2014

    En effet, désastreux. Ou alors envisager de même de demander à ce que les adultes refusent d'acheter alcools et tabac pour le compte de mineurs. La pensée est l'affaire de chacun et même lorsqu'il peut y avoir consensus (ce qui préside en général de la prise de position du pavé dans la marre), tout n'est pas bon à dire, tout simplement parce que le mot dit peut envisager un parcours que son auteur n'envisageait même pas.

Vous aimerez aussi...