Buzzerie.com : la fabrique de Buzz sans calories

La fabrique de Buzz sans calories 📱

alstom metro paris

Le futur métro de Paris dévoilé

De nouvelles rames de métro circuleront en Ile-de-France à partir de 2019.

Le métro du futur est déjà là. Alstom a levé le voile sur le design et l’aménagement intérieur des rames du métro sur pneus MP14, qui seront mises en circulation en 2019 à Paris, sur la ligne 14.

Quand la ligne 14 sera prolongée vers le sud, jusqu’à Orly, les lignes 4 et 11 profiteront également de ce nouvel équipement. A noter que pour transporter plus de passagers, ces nouvelles rames comptent huit voitures, contre six actuellement.

Dans un communiqué, Alstom explique que son système de freinage 100% électrique, est capable de recycler de l’énergie pour la réinjecter dans le réseau, permettant “de réduire jusqu’à 20% la consommation énergétique des rames et la pollution de l’air, par rapport au dernier matériel roulant pneu (MP05)”.


Voir les buzzeries des thématiques similaires :

8 commentaires

Avatar
Connectez-vous avec
ou renseignez votre nom
  • Le 31 mai 2016

    Dés le premier weekend apres sa mise en circulation, ont y retrouvera des flots de pisse et de dégueulis.

  • Le 31 mai 2016

    je ne comprends pas qu'ils continuent à construire une vitre avant aussi peu aérodynamique, ca augmente enormément la resistance à l'air et donc ca demande plus d'énerge. ils cherchent à économiser sur l'énergie consommée mais le plus évident ils le laissent de côté...

    • Avatar
      Connectez-vous avec
      ou renseignez votre nom
    • Le 5 juin 2016

      C'est surtout que la vitesse de pointe d'un métro n'a rien à voir avec celle d'un TGV. La résistance de l'air et donc l'aérodynamisme est en fonction du cube de la vitesse. Donc lorsque le métro roule à 60km/h la résistance de l'air est 125 fois moins élevée que pour le TGV qui roule à 300km/h. De plus un métro s'arrête très souvent donc tout le temps en train d'accélérer et décélérer et ne roule que quelques centaines de mètres à sa vitesse maximale contrairement au TGV qui le fait pendant des centaines de km. Donc la déperdition d'énergie dû à l'inertie et donc à la masse est beaucoup plus rentable à optimiser que l'aérodynamisme.

    • Le 31 mai 2016

      peut-être, que aérodynamisme dans les tunnel sont faible et donc le faite de le faire en pointe(plus de aérodynamisme ) demanderai plus de matériaux donc plus de poids donc cela demande plus énergie lors du mouvement. Après cela reste qu'une supposition mais je pense que les ingénieur qui ont fait le nouveau métro connaisse aérodynamisme et si il l'ont pas mis il doit bien avoir une raison.

    • Le 2 juin 2016

      Peut-être que ça permet d'accentuer l'aération des stations en provoquant des déplacements d'air ?