Buzzerie.com : la fabrique de Buzz sans calories

La fabrique de Buzz sans calories 📱

kim jong un ministre

Kim Jong-un fait tuer son ministre de la défense au canon anti-aérien

Le dirigeant de la Corée du Nord a mis à mort son chef des armées de façon impressionnante.

Le dictateur nord-coréen Kim Jong-un a encore fait des siennes. Il aurait fait exécuté Hyon Yong-chol, son ministre de la Défense, après que celui-ci s’est endormi lors de défilés militaires.

Le leader de la Corée du Nord l’a perçu comme un manque de respect, tout comme le fait que son ministre l’ait contredit à quelques reprises. Dire ce qu’on pense à Kim Jong-un est plutôt une mauvaise idée, puisqu’il s’agit pour lui d’une très bonne raison de vous condamner à mort.

Hyon Yong-chol aurait été tué de manière spectaculaire, puisqu’il aurait été abattu par un tir de canon anti-aérien. Les médias sud-coréens avancent que certaines personnalités de haut rang sont ainsi tuées pour marquer les esprits et servir d’exemple.

kim-jong-un-ministre

Source: Le Figaro
Voir les buzzeries des thématiques similaires :

3 commentaires

Avatar
Connectez-vous avec
ou renseignez votre nom
  • Le 15 mai 2015

    Il semblerait que les cellules du renseignement Sud-Coréen émettent un doute sur le bien-fondé de leurs allégations premières. L'article ici débute avec une affirmation pour ensuite la nuancer par le conditionnel. Beau suivi.

    • Avatar
      Connectez-vous avec
      ou renseignez votre nom
    • Le 18 mai 2015

      Je dirais meme plus, entre le fantasme et la realite il n'y a qu'une frontiere. En l'occurance celle ci et si hermetique qu'on n'arrive pas a savoir de quel cote on se trouve !!!

      • Avatar
        Connectez-vous avec
        ou renseignez votre nom
      • Le 18 mai 2015

        En effet. Lit-on, apprend-on ce qui est ou ce qui correspond à nos attentes ? Et celui qui nourrit notre savoir et nos lectures est-il, à titre individuel comme au titre de son organisation, objectif comme le vrai journalisme ou partisan quand bien même malgré lui ? Et puis enfin, dans ce monde précipité et hyper-médiatisé, ultra-informé, la tentation de suivisme peut l'emporter sur la vérification des sources comme cela se pratiquait autrefois. Une info est toujours à prendre avec des pincettes, me semble-t-il. Que sais-je jamais d'un événement auquel je n'ai ni pris part ni même observé de mes deux yeux et de mes deux oreilles ? Manifestement nous sommes tous la proie de la manipulation, de la désinformation, voire de la simple erreur d'une source honnête mais faillible. Le secret des dieux ? Même le Renseignement peut se tromper!

Vous aimerez aussi...