Buzzerie.com : la fabrique de Buzz sans calories

La fabrique de Buzz sans calories 📱

Tiques dinosaure

Jurassic Park : Une tique remplie de sang de dinosaure retrouvée dans de l'ambre

Des chercheurs ont récemment retrouvé plusieurs tiques parfaitement conservées dans de l'ambre. L'une d'entre elles pourrait être remplie de sang de dinosaure.

Que les fans de Jurassic Park ne s'emballent pas trop vite. Des chercheurs ont effectivement récemment trouvé plusieurs tiques conservées dans de l'ambre, de la résine qui s'est solidifiée et fossilisée à travers les millénaires.

Tiques dinosaure

Vieux de plus de 99 millions d'années, l'ambre retrouvé contient en particulier une tique, un parasite de la famille des acariens qui pourrait s'être régalée du sang d'un dinosaure avant de se retrouver piégée dans la résine. Parfaitement préservé au fil des millions d'années, l'insecte attise la curiosité des scientifiques.

Déjà il y a quelques années de cela, un collectionneur avait déjà tenté de récupérer du sang dans le ventre d'une tique fossilisée, sans succès. Malgré tout, cette nouvelle découverte relance les espoirs, notamment parce qu'il s'agit d'une autre espèce de tiques (Cornupalpatum burmanicum) emprisonnée dans l'ambre avec une plume qui pourrait être celle de son hôte.

Désormais, l'enjeu est de savoir si l'ADN peut survivre à plusieurs millions d'années dans ce type de conditions.

Voir les buzzeries des thématiques similaires :

1 commentaire

Avatar
Connectez-vous avec
ou renseignez votre nom
  • Le 14 janvier 2018

    Conservation optimale

    Pour obtenir un ADN de bonne qualité, dont la séquence est lisible, il faut donc que les méthodes de conservation soient optimales, privées de chaleur (dans le pergélisol), d'humidité (l'eau hydrolyse l'ADN), à l'abri des rayons du soleil (les UV modifient les liaisons chimiques). C'est d'ailleurs à de très basses températures que sont traditionnellement conservés les échantillons biologiques dans les laboratoires de recherche (-20°C voire -80°C). On peut donc espérer retrouver un dinosaure pris au piège dans la glace, à l'image des mammouths retrouvés en Sibérie et en Alaska (âgés de 20.000 et 60.000 ans), qui ont permis le séquençage du génome du gros pachyderme, mais là encore, la conservation ne sera pas parfaite.

Vous aimerez aussi...