Buzzerie.com : la fabrique de Buzz sans calories

La fabrique de Buzz sans calories 📱

897866 marine le pen france s newly elected far right national front political party leader and jean marie le pen former party leader attend annual congress in tours

Jean-Marie Le Pen parle de meurtre et de suicide

Jean-Marie Le Pen continue dans la provocation. Conscient qu'il dérange au FN, qui veut se débarrasser de son image d'extrême droite malgré les nombreux dérapages de ses partisans, il déclare que le seul moyen de le faire taire est de l'assassiner.

Les relations entre Jean-Marie Le Pen et sa fille Marine Le Pen sont au plus mal. Le président d’honneur du FN est accusé par la présidente du Front National d’avoir fait une faute politique en avouant publiquement vouloir faire une “fournée” avec les artistes qui boycottent les villes remportées par le FN lors des municipales.

Il a vivement réagit et s’estime “poignardé dans le dos”, alors que les médias l’évoquent comme un boulet, dernier rempart à la stratégie de dédiabolisation du FN. D’ailleurs le parti n’héberge plus son journal de bord vidéo depuis l’incident. La guerre est déclarée.

897866_marine-le-pen-france-s-newly-elected-far-right-national-front-political-party-leader-and-jean-marie-le-pen-former-party-leader-attend-annual-congress-in-tours

La dernière cartouche a été tirée par le père dans les Inrocks. Une déclaration plutôt spéciale : “Ma fille m’a poignardé dans le dos. C’est elle qui a créé le problème. Si elle ne s’était pas exprimée, la polémique n’aurait pas duré plus de 6 heures (…). Je n’ai l’intention de changer à 85 ans. Si je les emmerde, ils n’ont qu’à me tuer. Je ne me suiciderai pas. Je préfère vous prévenir, s’il m’arrivait un accident prochainement, ça ne sera pas de mon fait.”

Aucune tentative de paix n’a encore été amorcée selon Jean-Marie Le Pen, dont l’avenir au sein du parti semble incertain : “Elle ne m’a pas fait l’honneur de m’appeler, non. Je pense qu’elle a honte car elle sait qu’elle a accrédité le procès d’intention établi par des adversaires du Front national (…) Elle sait que j’ai le sens du devoir et que je hais la trahison.”

 

Voir les buzzeries des thématiques similaires :

4 commentaires

Avatar
Connectez-vous avec
ou renseignez votre nom
  • Le 11 juin 2014

    Là il débloque grave. Fini pour lui, politiquement parlant, et c'est tant mieux.

  • Le 11 juin 2014

    Ah, c'est ça son fameux "dérapage" ? Comme les médias l'ont présenté, j'imaginais qu'il avait sorti une horreur sur la seconde guerre mondiale, pas juste une boutade à l'intention de kékés qui disent des choses bien pire sur lui et le FN (et ses électeurs) en général...

    • Avatar
      Connectez-vous avec
      ou renseignez votre nom
    • Le 11 juin 2014

      Un dérapage de plus, un dérapage de trop. Encore et toujours le prétexte d'un soi-disant calembour, explication à la mode que d'aucuns reprochent à une gauche médiatique de servir de paravent à des oeuvres de salissement de bien basse facture pour ne pas en avoir marre quand une droite s'y complaît, façon JMLP. -- Il y a un Palmashow qui l'illustre bien : "C'est pour un sketch" ( https://www.youtube.com/watch?v=qNuJfcF1G-c ), cette facilité à faire preuve de couardise en n'ayant pas le courage d'assumer une pensée au point de la laisser filtrer au nom de ... l'humour. Lassant. Mais au final, pour en revenir au vieux, peut-être en effet faut-il regretter sa mise au placard, pour peu que l'on redoute une avancée du Front, avancée qui ne saurait continuer avec ses sottises répétées.

      • Avatar
        Connectez-vous avec
        ou renseignez votre nom
      • Le 11 juin 2014

        "cette facilité à faire preuve de couardise en n'ayant pas le courage d'assumer une pensée au point de la laisser filtrer au nom de ... l'humour" => et tu crois pas que c'est lié à ça: http://www.dailymotion.com/video/x51tw_didier-bourdon-on-peux-plus-rien-di_fun ? Aucun problème pour toutes les idées nauséabondes d'extrême gauche, par contre... Sinon, il visait spécifiquement des "artistes" qui font une propagande anti-FN massive en ne reculant devant aucune désinformation. Personne ne prétend que "c'est pour un sketch", c'est juste le genre de réponse que mérite ces minables. Pas qu'on veuille le faire pour de vrai, mais par contre la porte est ouverte et dans le fond le fait qu'ils refusent de se produire dans les villes remportées par le FN semble au final un fort encouragement à voter FN, justement...

Vous aimerez aussi...