Buzzerie.com : la fabrique de Buzz sans calories

La fabrique de Buzz sans calories 📱

Jamel Debbouze produit une serie pour Canal

Jamel Debbouze se confie sur l'attentat contre Charlie Hebdo

Jamel Debbouze a réaffirmé son amour pour la France lors d'une interview pour Sept à Huit. Pour lui, rien ne justifie le meurtre, pas même la religion.

"La France c'est ma mère, on touche pas à ma mère". Le comédien et humoriste Jamel Debbouze est revenu dans l'émission de TF1 Sept à huit sur l’attentat dont a été victime le journal Charlie Hebdo, et les conséquences de celui-ci pour les musulmans de France.

"J'ai passé mon temps à ne pas dire que j'étais musulman. Pas parce que je n'en étais pas fier, loin de là, parce que je considérais que ce n'était pas un sujet, qu'on n'avait pas besoin de revendiquer son identité, sa différence", explique-t-il.

"Aujourd'hui, j'ai presque besoin de le revendiquer, comme pour dire 'ne vous inquiétez pas, on est pareils', continue-t-il. Je suis français, musulman, artiste. Je suis né à Barbès, j'ai grandi à Trappes. Je suis père de 2 enfants, marié à une chrétienne, journaliste, très très belle (Mélissa Theuriau). Et ça pour moi, c'est la France", estime le comique.

Il identifie la France comme étant le pays de “la différence, de la multi-culture, de l'amour, de la tolérance, de la paix, un pays avec des valeurs nobles”.

Et s’il condamne le massacre perpétué au nom de l’islam, et regrette les incidents survenus durant les minutes de silence, il avoue ne pas avoir été un grand fan de Charlie Hebdo.

"Le blasphème c'est pas ma culture, ça me fait pas rire. Mais on ne peut pas insulter, agresser et tuer juste parce qu'on est pas d'accord. On ne tue pas au nom de Dieu, ça n'existe pas. Le terrorisme n'a pas de religion".

Jamel-Debbouze-produit-une-serie-pour-Canal

Voir les buzzeries des thématiques similaires :

11 commentaires

Avatar
Connectez-vous avec
ou renseignez votre nom
  • Le 19 janvier 2015

    Merci Jamel pour ces propos très sensés et intelligents. Je ne suis pas fan de Jamel du tout, mais je ne suis pas fan du tout de Charlie Hebdo non plus. Chacun ses trucs, mais je pense comme lui.

  • Le 22 janvier 2015

    Les assassinats sont inadmissibles, on ne règle pas ses comptes quels qu'ils soient de cette manière si on est des humains ! Mais je comprends la peine des musulmans devant les torrents d'insanités déversés par ce journal sur leur religion, ce n'était ni de la caricature ni de la liberté d'expression mais des insultes systématiques comme à l'égard des chrétiens. Et en tant que chrétien, je suis choqué de ces attaques mais je n'ai que du mépris et de l'indifférence pour ce torchon. Quand au lavage de cerveau médiatique actuel, la récupération honteuse et la pensée unique, ça me fait vraiment peur ! On se croirait derrière le rideau de fer. Par ailleurs, ce n'est pas en persistant dans la provocation qu'on convaincra certains extrémistes de négcier et de changer d'attitude.

  • Le 19 janvier 2015

    http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2013/11/25/charlie-hebdo-effare-de-la-violence-de-la-bo-du-film-la-marche-a-son-encontre_3519910_3236.html

  • Le 21 janvier 2015

    On s'en fout de l'avis de ce crétin. pourquoi pas aussi celui de cyril hanouna, mimi mathy ou les ch'tis à Ibiza...??? Et pourquoi pas une chanson pour charlie par francis lalanne tant qu'on y est ??? Merde, trop tard, il l'a faite...

  • Le 19 janvier 2015

    "Mais on ne peut pas insulter" => Bah pourtant ses sketches sont une insulte à l'intelligence...

  • Le 19 janvier 2015

    Jamel Debbouze dit : "Le blasphème c'est pas ma culture, ça me fait pas rire. ...". On a le droit de dire qu'on accroche pas aux caricatures de Charlie hebdo ou d'autres, parce que ce n'est pas assez drôle, ... MAIS en aucun cas, on a le droit de toucher à la liberté d'expression en ayant des propos tels que : "le blasphème ce n'est pas ma culture", "on a pas le droit d'insulter la foie, la religion ou de provoquer" (le pape / les représentants du culte musulman qui ont fait la marche Républicaine ...) - Que peuvent penser des personnes perdues, isolées en entendant des propos venant des représentants des religions ?. Regarder avec qui Hollande a effectuer la marche, des dirigeants qui n'avaient pas leur place à cette marche. On est en France, nous sommes français et nous sommes Charlie, le droit de s'exprimer par des mots, par des dessins, par des actes sur la société, l'état, la religion ... sans être arrêté et condamné à de la prison.

    • Avatar
      Connectez-vous avec
      ou renseignez votre nom
    • Le 19 janvier 2015

      blasphème n'ai pas un mots insultant envers CH, c'est se qu'ils ont fait, qui est un blasphème et jamel a le droit de ne pas aimez les blague sur la religion, il le dit en utilisent sont droit a l'expression. def : " Un blasphème est un discours jugé irrévérencieux à l'égard de ce qui est vénéré par les religions ou de ce qui est considéré comme sacré." Tous se qu'il a dit ne touche a aucun moment la liberté d'expression, il n'a n'y demander l’interdiction de publier a Charlie hebdo ni interdit une tierce personne a parler. Charlie Hebdo n'ai pas la liberté d'expression, c'est un journal qui comme tous le monde a le droit de s'exprimer. Et enfin je me demande vraiment bien pourquoi certain représentent de pays n'ont pas leur place dans la marche ?

    • Le 23 janvier 2015

      "On est en France, nous sommes français et nous sommes Charlie, le droit de s'exprimer par des mots, par des dessins, par des actes sur la société, l'état, la religion ... sans être arrêté et condamné à de la prison." Ah oui ? C'est la France ça ? Alors va exprimer ton doute sur le holocauste ou va exprimer ton soutien pour les terroristes et on va la voir en pleine œuvre cette liberté d'expression française....

      • Avatar
        Connectez-vous avec
        ou renseignez votre nom
      • Le 15 juillet 2015

        tout a fait d accord avec toi,si ça avait été des chretiens on en parlerait plus depuis longtemps et meme le lendemain donc ou est la liberte d expression.......................

      • Le 15 juillet 2015

        pour exemple/ 200 cimetieres devastés par des abrutis pratiquement rien a la télé n est dit 30 JUIF ET A CHAQUE FOIS HOLLANDE MONTE AU CRENEAU alossssssssssssssssssssss

      • Le 29 janvier 2015

        La liberté d'expression, en France, puisqu'en l'occurrence c'est d'ci qu'on parle, est encadrée par un cadre juridique bien précis. Les exemples que tu donnes sont assimilés à de l'apologie de la haine, du nazisme, de la violence et j'en passe... Ces exemples sont à juste titre exclus du champs d'application de la liberté d'expression. mais à ta décharge, il faut, je le conçois, un minimum d'intelligence pour appréhender ses interprétations.

Vous aimerez aussi...