Buzzerie.com : la fabrique de Buzz sans calories

La fabrique de Buzz sans calories 📱

cambriolage

Il cambriolait des maisons en plein jour, totalement nu

En début de semaine, c'est un cambrioleur aux pratiques étonnantes qui a été interpellé par la police.

En voilà un qui ne risquait pas de partir avec une partie de son butin dans les poches : un homme de 40 ans a été interpellé par la police alors qu'il venait de cambrioler plusieurs maisons.

Sa particularité ? Il opérait entièrement nu. C'est une habitante de Unieux qui a été choquée de voir un homme nu se dissimuler chez elle mardi à 13 heures. Elle se réfugie alors dans sa voiture et appelle la police.

cambriolage

Le temps que les autorités n'arrivent, elle voit le cambrioleur s'échapper par la fenêtre, avec 1000 euros en liquide et son coffre à bijoux. Ce dernier, totalement nu, rejoint son véhicule et s'en va tout simplement. Au passage, la victime repère et note son numéro d'immatriculation.

Quelques minutes plus tard, le cambrioleur est sur une commune voisine et enchaine sur un second casse... Mais ne trouvant rien à dérober, il décide de prendre une douche et enfile un short et un Tee-shirt avant de ressortir de la maison, pc portable sous le bras.

C'est finalement à son domicile qu'il a été accueilli par les services de police. Il a indiqué aux autorités s'être " cru dans un film d'action", il a été placé en hôpital psychiatrique.

Voir les buzzeries des thématiques similaires :

4 commentaires

Avatar
Connectez-vous avec
ou renseignez votre nom
  • Le 26 octobre 2014

    Il fut un temps ou les déséquilibrés, ou au moins supposés tel, passaient à la trappe et on entendait plus jamais parler d'eux. Ça donnait au gens de l'époque l'impression qu'ils vivaient dans un monde à peu près "normal". Aujourd'hui il faut accueillir toutes ces personnes de plus en plus nombreuses, et on se demande bien pourquoi ?, dans des structures spécialisées ne comptant que très peu de personnel vraiment qualifié pour tenter de leur redonner un semblant d'équilibre qui leur permettraient d'aller plus loin sans avoir à attenter à eux-même ni à autrui, au jour de leur retour en milieu social. Tout ça ne plaide pas en faveur du trou de la sécu ni de nos impôts. Alors quelles mesures faut-il prendre ? Celles de la répression sévère et même totalitaire ou bien celle d'une politique en faveur de la formation d'une part et celle en faveur d'un monde cherchant les moyens de ne plus harceler de milles manières les gens qui la compose et qui font rejaillir sur leurs semblables les déboires de leur mal-être social et personnel ? Vaste programme et au combien utopiste ! Les malades sont à tous les coins de rue, les uns se défoulant sur les autres, ou attendant l'occasion, le prétexte pour passer à l'action avec la bonne excuse soigneusement préparée à l'avance de la folie même passagère qui excuse tellement de chose aujourd'hui ! Déjà croire à la folie est la folie la plus dingue ! C'est comme de penser que tout est en ordre dans un gigantesque foutoir ! L'ordre premier c'est de le porter en soi, l'ordre. L'ordre second c'est de le projeter au dehors pour se rassurer et finir par croire que l'ordre existe de façon naturelle. Il faudrait donc juste redonner à chacun le goût de l'ordre tout en lui faisant prendre conscience que quoi que l'on fasse, le désordre, le chaos reste le maître, mais que l'on a le pouvoir de le contenir d'instant en instant sans pour autant en venir à bout. Et ça, il faut l'accepter. Il y aurait beaucoup moins de cinglés sur la terre de cette façon. C'est juste mon avis.

  • Le 28 octobre 2014

    mine de rien, ca suis une certaine logique, nu, on fait moins de bruit et on ne risque pas de ramener des tissu provenant de la victime chez soi, et en plein jour, on a moins de chance de tomber sur un dormeur qui va au toilette, pour peu que la victime ai un emplois, après devoir courir nu jusqu'a sa voiture c'est un detail

  • Le 26 octobre 2014

    oui et puis il sera relâché un peu plus tard, et encore un peu plus tard ce sera un autre délire peut être plus grave qui le commandera car il aura arrété de prendre ses médicaments.

  • Le 21 novembre 2014

    Possible que c'est juste un trille de se voir nu ailleurs que chez-lui.

Vous aimerez aussi...