Buzzerie.com : la fabrique de Buzz sans calories

La fabrique de Buzz sans calories 📱

3728663 grenoble 640x280

A Grenoble, elle torture sa colocataire jusqu'à la mort

Une Grenobloise est actuellement jugée car accusée d'avoir torturé sa colocataire jusqu'à la mort.

Yasmina Aifa risque la réclusion criminelle à perpétuité pour le meurtre de sa colocataire, Sandrine Hanifi, retrouvée morte dans son lit le 2 mai 2011. Elle est poursuivie pour "actes de tortures et de barbarie ayant entraîné la mort sans intention de la donner".

La femme de 40 ans maintenant avait elle-même appelé les secours le soir du drame. Elle déclare que c’est en entendant "des gémissements" qu’elle est allée vérifier si son amie se portait bien. Une version que les enquêteurs ont du mal à croire puisque le Samu s’est aperçu que la mort remontait à plusieurs heures. Une odeur de putréfaction s'échappait de la chambre.

Le corps de la victime était brûlé en divers endroits, probablement à l’aide de produits chimiques. Elle vivait de manière très précaire, et était psychologiquement sous l’emprise de Aifa.

Si pour ses avocats, "on est sur la rumeur" et que "les circonstances du décès ne sont pas élucidées" en "l'absence de témoignage direct", l’avocat des parties civiles a déclaré qu’il y a "suffisamment d'éléments factuels pour aller vers une culpabilité".

“L'accusée se contredit sans cesse, continue t-il. Et juste après les faits, elle avait été surprise en train d'arracher les appels à témoins placardés par la police dans le voisinage." Une cinquantaine de témoins devraient apporter des éclaircissements à cette affaire dans les jours à venir.

 

Source: Nouvel Obs
Voir les buzzeries des thématiques similaires :

0 commentaire

Avatar
Connectez-vous avec
ou renseignez votre nom