Buzzerie.com : la fabrique de Buzz sans calories

La fabrique de Buzz sans calories 📱

homoparental family

Les enfants élevés par des gays plus heureux que les autres

D'après une recherche australienne, les enfants issus de familles homoparentales sont plus heureux que les autres.

Alors que les opposants au mariage et à l’adoption pour les gays parlent d’un déséquilibre dans la vie des enfants élevés par des homosexuels, ils sont contredits par une étude australienne publiée dans la revue BMC Public Health et menée par des chercheurs de l'Université de Melbourne.

Selon elle, les enfants dans ce cas seraient en meilleure santé, et bénéficieraient d’une meilleure cohésion familiale. Au niveau de la santé mentale, du comportement et de la confiance en soi, il n’y aurait aucune différence avec les enfants élevés par des hétérosexuels.

"Des recherches précédentes suggéraient que les rôles éducatifs, au travail et à la maison, au sein de familles homoparentales, sont plus équitablement distribués que chez les familles hétérosexuelles, explique Simon Crouch, l'auteur principal de l'étude, à ABC. Cela signifie que les gens occupent des rôles qui correspondent à leurs capacités plutôt que de tomber dans les stéréotypes de genre - maman reste à la maison et s'occupe des enfants, papa sort et gagne de l'argent."

homoparental-family

Crouch dénonce par contre la stigmatisation dont sont victimes les enfants dont les parents sont du même sexe. "Les stigmates peuvent être subtils, comme des lettres de l'école adressées à M. et Mme. Ou ils peuvent être ouverts et blessants, comme le harcèlement à l'école. Plus la famille expérimentent ces stigmates, plus l'impact sur le bien-être social et émotionnel sera important", regrette-t-il.

 

Voir les buzzeries des thématiques similaires :

2 commentaires

Avatar
Connectez-vous avec
ou renseignez votre nom
  • Le 21 juillet 2014

    Cessons les conclusions hâtives...
    L'étude n'est pas suffisamment sérieuse pour affirmer que "les enfants élevés par des gays [sont] plus heureux que les autres".

    L'étude en question (http://www.biomedcentral.com/1471-2458/14/635/abstract) n'est en réalité qu'un sondage réalisé au près de lesbiennes, dans des quantités très faibles (390 parents), et non représentatif de la population !
    Cela soulève plusieurs problèmes :
    1) Les parents disent-ils réellement la vérité concernant le bonheur de leurs enfants, ne sont-ils pas influencés par la LGBT et les autre associations qui insistent, sans preuve, que les enfants de couples homosexuels sont aussi voir plus heureux que ceux de couples hétérosexuels ?
    2) L'échantillon n'est pas représentatif de la population, les auteurs de cette étude ont très certainement choisi les parents à interroger.

Vous aimerez aussi...