Buzzerie.com : la fabrique de Buzz sans calories

La fabrique de Buzz sans calories 📱

561x360 capture ecran site wildlifesosorg montrant sauvetage elephant raju juillet 2014

Un éléphant torturé pendant cinquante ans pleure lors de sa libération

Un éléphant a ému ses libérateurs en pleurant alors qu'on lui retirait ses chaînes.

Libéré par une association dans la nuit du 4 au 5 juillet, l’éléphant indien Raju, maltraité pendant une cinquantaine d’années, a pleuré sa joie alors qu’on lui enlevait ses chaînes.

561x360_capture-ecran-site-wildlifesosorg-montrant-raju-elephant-indien-libere-association-juillet-2014

“L’équipe était étonnée de voir des larmes couler sur sa face pendant le sauvetage, explique au Daily Mail Pooja Binepal, porte-parole de l’association Wildlife SOS. Certaines larmes étaient peut-être liées à la douleur à cause des chaînes, mais il a semblé comprendre que sa situation allait changer [et il] ressentait de l’espoir.”

capture-ecran-site-wildlifesosorg-montrant-raju-elephant-indien-libere-association-juillet-2014-1635405-616x380

Il ajoute que l’animal ne connaissait pas la sensation de marcher sans chaînes autour des pattes. Il était battu, mal nourri, forcé de faire des révérences et de mendier de l’argent aux touristes et aux passants.

L’association l’a confié à une réserve protégée pour éléphants à Mathura. Une nouvelle vie commence donc pour Raju, qui ne va enfin plus être traité comme un esclave.

561x360_capture-ecran-site-wildlifesosorg-montrant-raju-elephant-indien-libere-association-juillet-2014

 

Source: 20 Minutes
Voir les buzzeries des thématiques similaires :

2 commentaires

Avatar
Connectez-vous avec
ou renseignez votre nom
  • Le 10 juillet 2014

    big up! Ca ne sert pas à grand chose de maltraiter un pauvre animal pour quelque sous de touriste, le gars aurai pu au moins avoir l’intelligence de proposé des ballade sur son dos (pas forcément mieux dirons certain, mais moins pire que ça...) aurai gagné sans doute un peu plus et l'éléphant aurait eu lui une meilleur vie. Bref maintenant on enchaîne le gars et on l’exhibe au touriste, il va comprendre "ne fait pas à autrui, ce que tu ne veux pas que l'on te fasse" (je précise que je ne suis pas un des défenseurs des animaux mais la maltraitance est dégueulasse, et ce pour n'importe qui)