Buzzerie.com : la fabrique de Buzz sans calories

La fabrique de Buzz sans calories 📱

drone chine

Des drones utilisés pour détecter les plantations illégales de cannabis.

Les drones ne servent pas qu’à se prendre pour un pilote de X-Wing. Ils sont aujourd’hui de plus en plus utilisés par les entreprises, que ce soit pour surveiller des troupeaux de bétails en Australie ou pour compter le nombre de personnes dans une manifestation. Une autre utilisation qui sort de l’ordinaire : la détection de plantations illégales de cannabis.

Lorsque vient l’hiver, et particulièrement dans les pays du Nord comme le Royaume-Uni, les plantations illégales rentrent à l’intérieur d’appartements transformés en serres géantes. Les forces de police de sa Majesté découvrent d’ailleurs fréquemment des plantations de plusieurs dizaines de plantes, et leur méthode est simple.

Quand les enquêtes classiques bloquent ou sont insuffisantes, ils équipent des drones de détecteurs de chaleur et survolent les maisons soupçonnées d’abriter des plantations illégales. La discrétion et la maniabilité des appareils leur permettent d’aller partout et de débusquer les plus discrètes des opérations illicites. Les trafiquants, eux, n’ont pas grand-chose à faire contre cette méthode. Le drone peut détecter des températures anormales à plusieurs centaines de mètres. Les plantations utilisant des rampes entières de lampes dégageant de la chaleur risquent à tout moment de se faire débusquer du ciel.

drone-police-uk

Les drones sont d’ailleurs parfois aidés par la neige. Au-delà d’acheter des graines de cannabis et de se fournir en matériaux et produits de culture, les plantations ont besoin d’être chauffées entre 20 et 25° pour maximiser la production de cannabis, ce qui, en cas de chute de neige, va réchauffer la toiture. Conséquence inattendue pour les trafiquants : la neige fond, et rend la plantation, normalement discrète, facilement détectable de l’extérieur.

Et ce n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Certains criminels cherchant à faire fortune rapidement sans s’embarrasser du processus lent et complexe de faire pousser et récolter du cannabis ont eux aussi achetés des caméras de détection de chaleur qu’ils branchent par exemple à leur iPad. Armé du même matériel que les forces de polices, ces criminels cherchent eux aussi les possibles plantations illégales dans leur voisinage. Lorsqu’ils en trouvent, soit les criminels vont braquer la plantation, soit ils font chanter les cultivateurs illégaux et leur extorquent de l’argent. C’est ce qu’on appelle la double-peine!

Un rapport sur les plantations de cannabis illégales au Royaume-Uni a noté que la police découvrait par moins de 21 fermes par jour. Le rapport continue en disant qu’il y a eu une augmentation des délits et de la violence liées aux fermes de cannabis, incluant des armes à feu.

Voir les buzzeries des thématiques similaires :

1 commentaire

Avatar
Connectez-vous avec
ou renseignez votre nom