Buzzerie.com : la fabrique de Buzz sans calories

La fabrique de Buzz sans calories 📱

sample 2

10 chiffres inquiétants concernant les jeunes

Le mode de vie des jeunes, dicté par des contraintes économiques mais aussi psychologiques, ne leur permet pas de s'épanouir.

Stress, mauvaise alimentation, solitude, problèmes financiers… Les problèmes s’accumulent pour nombre de jeunes, dont le mode de vie se dégrade.

Une enquête réalisée par Ipsos pour Doing Good Doing Well a analysé les comportements de 1001 personnes âgées de 18 à 35 ans.

Voici 10 statistiques inquiétantes les concernant :

-          54% des jeunes estiment vivre un niveau de stress élevé, que ce soit dans leur vie professionnelle ou dans leur vie étudiante.

-          22% des jeunes, soit près d'un sur quatre, se sentent "souvent" très seul. Devenir salarié n'améliore pas vraiment ce phénomène: 20% se sentent encore seuls.

sample-2

-          50% des jeunes prennent leur petit déjeuner devant un écran, 47% au déjeuner et encore plus le soir au dîner: 63%. Sans compter ceux qui en profitent pour envoyer des mails et des SMS...

-          10 minutes, c'est le temps moyen pris pour un petit déjeuner. Le déjeuner et le dîner prennent un peu plus de temps heureusement, respectivement 26 et 29 minutes. Le fait d'avoir des enfants n'augmente qu'à peine le temps de repas.

-          22%, soit près d'un quart des jeunes, se disent trop stressés pour pouvoir avaler un morceau...

-          Presque un étudiant sur deux (46%). C'est le nombre de jeunes qui sont sur la corde raide, tandis que 30% arrivent tout juste à boucler leur budget. 16% n'ont pas cette "chance" et disent ne pas s'en sortir.

-          Conséquence du manque d'argent: une fois sur deux, 22% des jeunes contrôlent leur envie de manger.

-          34% des jeunes se révèlent être en état de surpoids ou d'obésité, 6% en état de maigreur extrême. Les choses s'empirent à partir de 30 ans.

-          41% des jeunes ne font pas une seule heure de sport. Ici encore, c'est pire chez les 30-35 ans.

-          Paradoxalement, 54% des étudiants ont le sentiment de manger plus équilibré qu'il y a deux ou trois ans... Ce qui explique pourquoi les problèmes de poids sont sous-estimés.

 

Voir les buzzeries des thématiques similaires :

0 commentaire

Avatar
Connectez-vous avec
ou renseignez votre nom

Vous aimerez aussi...